mardi 29 janvier 2013

» Ils prétendent que ma maman est anormale

                                                        Aujourd'hui, c'est un article un peu spécial que j'ai décidé de publier. J'avais envie de vous parler d'un sujet qui me touche particulièrement et  par lequel je me sens plutôt concernée : Le droit au mariage pour TOUS. J'ai lu pas mal d'articles à ce propos sur la blogosphère, mais j'avais simplement envie de donner mon avis et peut être même d'apporter mon témoignage à ces gens que j'estime purement fermés d'esprit.

OUI, je suis POUR le mariage et l'adoption pour tous !



J'ai un papa et une maman, je suis née dans une famille dont les parents n'ont pas le même sexe et oui, j'ai eu une enfance heureuse et je n'ai manqué de rien. A l'âge de 9 ans, mes parents ont finis par divorcés et peu de temps après, ma maman s'est remise avec une femme. Après 15 ans de mariage et une vie amoureuse entièrement hétérosexuelle, elle a découvert qu'elle était également attirée par les femmes et très vite, sa compagne a emménagé avec nous. C'est vrai que je ne suis pas née dans une famille où les parents sont homosexuelles, mais j'estime qu'à 9 ans, on est encore à un âge où l'éducation est à faire, où l'enfance n'est pas terminée et où le développement de l'enfant est évidemment toujours présent. J'estime être en droit de témoigner de façon objective malgré tout sur cette polémique qui fait rage actuellement.

Je suis tout simplement dépassée par les mentalités des personnes qui affirment être contre le mariage pour tous, qui affirment que l'homosexualité est quelque chose d'anormale, certains vont même jusqu'à dire qu'il s'agit d'une maladie. Ils plaignent les enfants issus d'une famille homoparentale comme si c'était une tare et affirment que deux personnes du même sexe ne sont pas capables d'apporter une bonne éducation à leur enfant. Certains nous parlent de traumatisme, d'absence d'un rôle maternel/paternel, de manque d'affection même.. Je réponds simplement que ces personnes ont tord, à tout les nivaux. Encore une fois, j'ai connu un foyer homosexuel à l'âge de 9 ans et j'ai vécu une enfance heureuse, j'ai grandis sans traumatisme et au contraire, j'ai acquis une ouverture d'esprit énorme. Certain me répliqueront que la présence de mon père dans ma vie a fait la différence, mais je leur répondrais que je ne le voyais pas tant que ça.

Ils me crachent à la figure que ma maman est anormale, que si elle habitait en France, ils ne concevraient pas qu'elle puisse se marier ou avoir des enfants avec une personne de son sexe. Ils rejettent les sentiments qu'elle éprouve pour une autre femme, affirmant qu'elle est malade et qu'ils veulent la remettre "sur le droit chemin". Mais alors, j'aimerais leur demander : Et qu'est-ce qu'on fait des droits humains alors ? Qu'est-ce qu'on fait de l'amour ? Au final, ce n'est pas ça qui compte ? Pourquoi n'aurait-ils pas le droit d'aimer la personne de leur choix, qu'importe son sexe ? On tombe amoureux d'une personne, c'est ce que me disait toujours ma maman et je trouve qu'elle a tout à fait raison. C'est contre un DROIT qu'ils essayent de voter, contre un droit HUMAIN. Ils mettent en avant leur liberté d'expression, mais alors qu'en est-il de la liberté des homosexuelles d'aimer quelqu'un du même sexe que le leur ? Ils ne faut pas les laisser faire, leur liberté d'expression n'est que la liberté d'être con


RETROUVER MOI SUR ;

12 commentaires:

Excellent témoignage :) A lire on voit qu'il vient du coeur ! Je ne suis pas contre personnellement, et je trouve stupide les gens qui ne sont pas assez ouverts d'esprits et qui continu de penser qu'une éducation "stable" viendrait forcément d'un père et d'une mère. Je ne m'oppose pas au mariage pour tous car c'est un droit à l'amour comme tu le dis. Pour moi, on est bien là pour chercher la même chose : le BONHEUR. Et c'est ce qui devrait primer avant tout !

Cet article est superbe.
Je suis justement en train de parler avec un ami belge qui me dit que ça fait bien 10 ans que les lois sur l'homosexualité ont cours en Belgique, que tout le monde s'en fout... une leçon que la france devrait apprendre, avec son hypocrite "liberté EGALITE fraternité"...

Moi tu vois, je suis née dans une famille purement hétéro. Mon papa est un coureur de jupons, ma maman est une femme fidèle qui vit maintenant avec mon beau père depuis 13 ans.
Quand mes parents ont divorcé, j'avais 6 ans, et je suis allée vivre avec mon père. Il buvait, était violent, et plus d'une fois j'ai été absente de la classe parce que mon visage n'avait pas dégonflé.
J'ai arrêté de parler à mon père lorsque j'ai eu 16 ans, l'âge légal auquel tu pouvais, à l'époque, substituer ta propre décision à celle du tribunal pour enfant.
Mon histoire, c'est celle de milliers d'autres enfants. Qui ont grandi malheureux dans une famille pourtant "traditionnelle".
Pourquoi être homosexuelle ferait d'une personne un mauvais parent? Un mauvais mari ou une mauvaise femme?

J'ai beaucoup aimé ton article, c'est cool de partager ton expérience!
Moi je suis plutôt pour, on ne choisis pas d'aimer un homme ou une femme, l'amour pour moi c'est quelque chose qui ne se décide pas et se contrôle pas!
Et l'égalité est quelques chose de très important!

Je suis plus que d'accord avec toi. Je n'ai pas vécu dans une famille homo-parentale, et je n'ai finalement aucun homosexuel dans mon entourage, personne en particulier de qui défendre les droits mais pour la communauté entière je suis absolument POUR le mariage homosexuel. S'il y a bien une seule chose en laquelle je crois c'est l'amour, alors leur refuser le mariage serait une hérésie.

Tu fais bien de donner ton opinion, les blogs c'est aussi pour pousser nos coups de gueules !

Je partage le même avis que toi sur le mariage pour tous et l'homoparentalité. Ça fait peur aux gens qu'un enfant puisse avoir deux pères ou deux mères, car ce n'est pas le "schéma habituel" qu'on se fait d'une famille, depuis la nuit des temps, dans la plupart des pays. Du coup les gens se disent (ou se prennent pour des pédopsychiatres) que l'enfant ne grandira pas "normalement" dans sa tête s'il n'a pas le modèle masculin et féminin au dessus de lui, genre ça va engendrer un monstre. (ceux-là oublient que les pires psychopathes de l'histoire avait père et mère, ça ne les a pas empêché de faire de la merde pour autant)

Heureusement en 2013 l'espèce humaine a évolué (et évolue toujours) (quoique certains régressent à la limite de l'horreur), faut pas avoir peur de s'ouvrir quoi. Le changement c'est maintenant qu'il a dit le président français hein ! (erk) bon.

Les gens font beaucoup de chichis d'une telle évidence...

Oui au mariage et au droit d'adoption pour tous !

cool d'entendre des témoignages de gens concernés et non pas de gens qui parlent pour vous et décident de vos "traumas" fictifs !

Je suis tout à fait d'accord avec toi. Je ne suis pas homosexuelle, mais j'estime que tout le monde a droit au bonheur, et si celui-ci doit passer par le mariage, alors oui au mariage pour tous !

Juste bravo! Le bonheur familiale est une priorité pour moi, que la famille soit mono/homo ou autre parentale!

Un très bon article. Totalement d'accord avec toi. Ma soeur aime une femme. Je pense qu'elles seraient de meilleurs parents que certains.
Bisous, à très vite.
Emy

Article très bien écrit! J'ai surtout en tête les parents hétéréo irresponsables qui peuvent avoir des enfants en toute impunité pour obtenir les allocs et qui les laissent vivre dans des conditions de vie déplorables, sur des matelas pourris, parfois avec des déjections d'animaux (j'en entends des belles parfois, avec mon papa qui est policier et qui va faire des perquisitions chez des gens). Il faudrait avoir un permis pour être parents en fait avant de pouvoir en faire, même (et parfois même "surtout") pour les hétéro >_<

Belles paroles, beau témoignage que j'aimerai faire par à beaucoup de mes amis chrétiens qui ne voillent pas du tout de la même manière que moi --'

Enregistrer un commentaire